Charte fluviale

Le fluvial, un axe de développement du territoire

Placé au cœur des voies navigables de France, notre territoire bénéficie d’une situation privilégiée au bord de Saône à l’intersection de 7 itinéraires fluviaux (de la Mer du Nord à la Méditerranée, de l’Atlantique au Delta du Danube) et d’un réseau de véloroutes et voies vertes dense (EuroVelo 6, V50).

Communément appelé « 1er port fluvial de France », il propose une offre complète de produits de navigation : plaisance privée, paquebots fluviaux, péniches hôtels et bateau à passagers et sa « gare d’eau » avec une capacité de plus de 600 anneaux d’amarrage. Haut lieu de l’histoire fluviale, il est notamment reconnu au niveau national et européen pour son pôle technique avec son savoir-faire et ses métiers.

Qu’est-ce que la charte fluviale de territoire ?

Accompagnée de nombreux partenaires, la Communauté de Communes Rives de Saône a engagé depuis plusieurs années un important travail aboutissant à un projet d’avenir pour la filière fluviale.

Après une étude en 2019 de la stratégie de développement de la filière fluviale, la rédaction de la Charte Fluviale de Territoire s’est concrétisée. Signée officiellement en avril 2021 pour 6 ans, cette charte est un outil de nature stratégique, dont la mise en œuvre des projets est à l’initiative des acteurs locaux et en premier lieu, des élus locaux.

Elle consiste à ancrer la place du fluvial et de sa filière au sein du territoire afin de bâtir un projet partagé faisant des voies navigables et du 1er port fluvial de France un levier de développement local et durable.

Reposant sur une démarche de concertation entre les acteurs concernés par le fluvial et sa filière, elle se concrétise par un programme d’actions pluriannuel ambitieux et multithématiques (industriel, touristique, portuaire et environnemental), appuyé par les financements de nombreux acteurs publics et privés.


L'ensemble des partenaires ont signé la charte fluviale de territoire : La Communauté de Communes Rives de Saône, les communes de Saint-Jean-de-Losne et Saint-Usage, le Pays Beaunois, Voies Navigables de France, L'État, la Région, le Département, la chambre de commerce et d'industrie, le groupement d'intérêt économique, la Banque des territoires.

Quel est son objectif principal ?

La Charte Fluviale de Territoire vise à rendre le territoire de Rives de Saône attractif en s’appuyant sur l’atout que représente la filière fluviale, marqueur identitaire historique et économique fort, en s’inscrivant dans la modernité et l’excellence, en tirant profit de son histoire passée et en se projetant vers l’avenir.

Quels projets pour 6 ans ?

La feuille de route de la Charte Fluviale de Territoire est construite autour de 14 fiches actions, dont 3 fiches actions transversales et 11 fiches actions thématiques (industriel, touristique, portuaire et environnemental).

Quelques projets déjà réalisés :

  • Création d’un Groupement d’Intérêt Economique (GIE) « Green Cut », regroupant des professionnels de la Gare d’Eau qui faucardent le plan d’eau. Ce GIE est voué à évoluer en cluster fluvial.

Les projets en cours :

  • Création d’un parking gardé et surveillé aux abords de la Gare d’Eau
  • Réaménagement paysager de l’entrée de la Gare d’Eau
  • Création d’une marque de territoire
  • Appel à projet régional saisi par le GIE pour répondre à la problématique de l’emploi et de la formation des métiers du fluvial sous tension.

Le plan d’actions est révisé chaque année par l’ensemble des signataires de la CFT, afin d’ajuster le programme annuel en fonction des ressources et besoins émergents des partenaires.
Cette Charte Fluviale est composée d’une feuille de route principale, à laquelle peuvent s’ajouter de nouveaux projets.